Animal Explora – Chateauvillain (52), 2010

L’opération consiste en la création dans un site naturel libre d’accès, d’un « Resort Nature », proposant une offre de loisirs et de séjour basée sur l’immersion dans la nature et la rencontre avec l’animal.  Le site, accolé au bourg médiéval de Chateauvillain est un espace naturel de 280 hectares, clos par un mur de pierre et servant à l’origine (17ème siècle), de réserve de chasse. Ce territoire présente des qualités naturelles exceptionnelles : variété et originalité de la faune et de la flore, présence de l’eau, topographie marquée, affleurements rocheux, opposition de paysages, essences rares. Le temps semble s’être arrêté, laissant en jachère le parc, suspendu entre son histoire et son devenir. Il nous est aujourd’hui demandé de lire ce parc, de le comprendre afin de lui rendre tout son sens.

Le projet prévoit la création de 3 sites :
1- Le site du Hameau, présente des rondeurs, un moutonnement. Il traduira une relation forte à la TERRE.
2- Le site du centre aquatique, est marqué par la présence d’éboulis rocheux couverts de mousse, qui rappellent le ruissellement. Il traduira une relation forte à l’EAU.
3- Le site du moulin, est un belvédère sur la vallée. Très aérien, il traduira une relation forte à l’AIR.

Le thème de la métamorphose est l’occasion d’illustrer l’avancée progressive du visiteur, son passage du monde civilisé au monde sauvage. Il s’agit d’interpréter, de retranscrire par l’image, les émotions ressenties lors de ce parcours initiatique, en utilisant l’évolution morphologique de l’insecte.

1- L’arrivée est empruntée, traduit une déambulation hésitante, mal assurée. L’avancée est sinueuse. On s’immisce, doucement, on balbutie, enivré par cette préparation aux grands espaces. Ce sont les premiers pas. Une idée de MOBILITE, relativement sommaire, contenue, un déhanchement.
2- L’univers du Centre Aquatique inspire le REPLI, la pause pour la méditation. Le thème du dormant, celui de nymphe ou chrysalide, semble en corrélation avec l’état végétatif, de recueil, et d’apaisement.
3- L’ENVOL : Le visiteur perçoit au bout du chemin un évasement, de l’air. Il court, déploie ses ailes.
Le concept proposé s’inspire de la structure propre de chacun de ces états (TERRE & MOBILITE, EAU & REPLI, AIR & ENVOL) et emprunte leur vocabulaire, leurs formes et leurs textures.

Programme

Concours de maitrise d’œuvre pour la conception-réalisation d'un espace de loisirs et de découvertes de la nature

Maître d'ouvrage

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA HAUTE MARNE

Équipe

INTERSCENE – Thierry Huau- Urbaniste-paysagiste
Art'UR - Architectes (mandataire)
COTEBA - BET général
CREATIME - Scénographie du paysage
JF LOHOU - Décor et scénographie intérieure

Superficie

272 m²

Statut

Projet de concours