Golf du Désert de Retz – Chambourcy (78), 1992

Le projet consistait à remodeler l’ensemble paysager du site touché par le golf de Joyenval, soit 80 ha de prairies, boisements et jardins. Une partie de ce site considéré comme le plus bel héritage du XVIIIème siècle dans l’art des jardins romantiques à donc été réhabilité pendant dix-huit mois. Les travaux titanesques ont permis de reconstituer le parcours d’eau de la rivière dessiné par Monsieur de Monville dans l’esprit des travaux de Girardin, d’exhumer les ruines de l’abbaye de Joyenval en aménageant un cloître végétal, de créer un jardin au carré pour des plantes médicinales, de paysager une folie végétale contemporaine pour le Club house dessiné par Monsieur Chopin de Genvry et de reconstituer les boisements de l’arboretum d’origine sur plus de 60 ha. Cette action a été surveillée par une commission des sites de 30 personnes dirigée par l’architecte en chef des bâtiments de France et le préfet des Yvelines. Le site fermé par décision du ministre de la culture a pu être ré-ouvert au public après les travaux que dirigea Thierry Huau.

Programme

Remodelage de l'ensemble paysager du site du Golf du Désert de Retz

Maître d'ouvrage

Société foncière de Joyenval

Équipe

INTERSCENE – Thierry Huau- Urbaniste-paysagiste
Robert Trent Jones - Architecte international de golfs

Superficie

80 ha

Statut

Projet réalisé