Kaeser, le carré de soie – Lyon (69), 2012-2013

L’idée du jardin comme lieu de la biodiversité, l’ilot secret riche et simple à la fois mais qui agit en lien étroit entre les différents habitats et sociétés.

Recueil des eaux pluviales et eaux miroitantes pour se retrouver au cœur de l’ilot. Fouillis organisé et ordre de la nature se mêlent intimement en agissant sur les populations en jardins clos, jardins de façade, jardins traversants sans déranger les habitants et capteurs d’énergie.

Le végétal part à l’assaut des façades Sud et Nord puis dans l’esprit des cités jardins s’installe en micro jardin au pied des habitations renforcé par les essences diverses de taille modérée pour respecter l’échelle du site et la lumière sur les bâtiments. On retrouvera  albizzias, sorbiers, saules dont les formes simples étalées en parasols assureraient protection et ombrage et renforceraient le concept de saisonnalité.

Les sols en caillebotis de bois et pavage plantés entre prairie arbustes et haies vives serpenteront le long de l’axe principal pour assurer un effet d’écran et de moucharabieh en donnant l’intimité aux familles par rapport aux passages , reliant les activités et assurant le lieu en chapelet de mares (véritable concentré de biodiversité) et de roselières.
Les mares très peu profondes fluctueront au fur et à mesure des arrivées d’eau. Elles sont plantées dans du gravier et reliées entre elles. L’ilot ouvert laissera transparence et fluidité par ses portes et ses axes traversants. Le végétal extérieur à l’ilot sera perceptible sur les façades couvertes de grimpants, il sera le signe extérieur de cette biodiversité intérieure.

Les jardins ne se livrent pas. Ils se découvrent, se respirent, se dégustent, se partagent. En effet des jardinets de rapport aux potagers en carré trouveront leur place près des jeux d’enfants et permettront de produire avant tout du lien social mais aussi des légumes à l’image des cités jardins ou des jardins partagés des quartiers voisins.

Simples et foisonnant, riches et divers ils accompagnent l’architecture, lui servent de socle sur lequel le bâti s’inscrit. Kiosques, parking vélos végétalisés, locaux techniques aux toits plantés, aires de jeux sur la gestion de l’eau viennent compléter le dispositif du cœur d’ilot.

Programme

Aménagement de cœur d’ilot sur les anciens sites soyeux de Lyon

Maître d'ouvrage

ICADE

Équipe

Jean de Gastines - Architecte (Mandataire)
INTERSCENE - Thierry Huau - Paysagiste-urbaniste

Superficie

5 000 m²

Budget Travaux Global

290 000 €