La signature d’un lieu

Il y a un travail de précision à faire sur tous les lieux que nous investissons. C’est un inventaire d’un ensemble de détails visuels, de type architectural par exemple, qui trop souvent échappent à l’œil novice ou trop bien formaté.

L’œil du paysagiste agit ici comme un réceptacle et comme une lentille qui va, après maturation, déposer sur les planches à dessin toutes les traces, tous les messages captés sur le terrain.

Un mode de clôture des jardins de type local, un tracé et une implantation de tilleuls le long d’une avenue désuète des années 1920, l’utilisation d’un genre très spécifique de tuiles en bordure d’allées, vont se retrouver réutilisés pour définir une nouvelle image de marque du lieu, véritable signature établie en toute responsabilité respectueuse de son patrimoine visuel et historique.