Resort « Mouawad Village » – Beyrouth (Liban), 1999

L’aménagement paysager du Mouawad Village accompagne la création de 6 hectares d’un village touristique de 4 immeubles de standing inscrits dans un écrin de verdure.

L’urbanisme de cette opération recrée l’ambiance typique des quartiers méditerranéens et de leurs dédales de souks. Fontaines, bassins et piscines y apportent une note de fraîcheur. Si le pin d’Alep et le jacaranda sont les essences structurantes du projet, toute la palette végétale méditerranéenne y est déclinée. Ainsi nous retrouvons un jardin d’hortensias, de rhododendrons et des massifs de garrigue ceinturant le site en une coulée de verdure. Aux étages, sous des pergolas en serrurerie finement ciselées, s’épandent des « jardins suspendus de Babylone ». C’est en travaillant la verticalité végétale que l’importance des bâtiments semble plus confortable, La poésie d’une alcôve de verdure en plein ciel est une récompense, et aussi un juste retour des choses : la nature reconquiert à sa façon le sol qui lui a été subtilisé. Enfin, la finesse du détail des calepinages entremêle les marbres avec des calades de matériaux précieux.

Programme

Aménagement paysager d'un resort touristique de standing sur les hauteurs de Broumanah

Maître d'ouvrage

Robert Mouawad

Équipe

INTERSCENE – Thierry Huau- Urbaniste-paysagiste
A. A. A. Architectes

Superficie

6 ha

Budget Travaux Global

12 millions USD

Statut

Projet réalisé