Oasis de Noria – Chrifia (Maroc), 2009-2012

La construction de ce complexe Eco-touristique, sur le site de Chrifia à Marrakech, est une première au Maroc. Le concept novateur porté par ses investisseurs est résolument environnemental et intègre une démarche conceptuelle et constructive durable : écologie du projet, choix de matériaux et de savoir faire locaux, palette végétale adaptée, optimisation de la ressource en eau…

Le volet paysager choisi de mettre en valeur l’extraordinaire richesse des grands paysages du sud Marocain, tout en  s’intéressant à la mise en scène des jardins et des plantes locales. Il comprend essentiellement l’aménagement des abords des résidences et ruelles de dessertes, les jardins privatifs et communs, les abords des zones d’équipement ainsi que l’aménagement paysager du Centre Aqualudique. Trois entités végétales se distinguent:

L’oasis: elle profitera de la présence du lit de l’ancien Oued en contrebas pour souligner le site. L’espace du »Paradis Aquatique » (4 ha d’activités aquatiques) s’inspire de la grande diversité du paysage des vallées de l’Atlas.:gorges, abrupts, cascades, aridité des sommets, espaces cultivés des fonds de vallées,… Le baigneur du Paradis Aquatique voyage au cœur de ces atmosphères locales.La piscine principale est une oasis écologique complètement intégrée au site.

Les vergers: ils occupent les territoires compris entre l’Oasis et les jardins d’agrément. Composés d’arbres ordonnancés et vertueux, ils accompagnent le visiteur le long de ses déplacements, limitent l’érosion des pentes et organisent la trame du bâti résidentiel. Ils se déclinent en jardins potagers, jardins des teinturiers et jardins de la ferme.

Les jardins d’agrément: en se déployant généreusement entre les bâtiments, les ruelles et les souks, ils offrent des zones d’ombre, un décor verdoyant et des senteurs orientales qui plongent le promeneur dans un univers fleuri et apaisant.

Bien en amont de la phase chantier, un vaste programme de contrats de culture et le montage d’une pépinière temporaire sont lancés afin de s’assurer de la disponibilité des plantes. Ce principe permet également de mettre en culture des végétaux endémiques, rares, introuvables autrement que par ce procédé.

Programme

Mission de maitrise d'œuvre de conception en urbanisme et paysage pour la construction d'un "Eco Resort"

Maître d'ouvrage

PIERRE & VACANCES MAROC
CGI
MADAEF

Équipe

INTERSCENE
Urbaniste-paysagiste
DGA/ Pierre DIENER et Fouad BEQQALI - Architectes

Superficie

47 ha

Budget Travaux Global

11 105 000 €

Statut

Projet en cours