Reconversion de la Ria – Pornic (44), 2009-2014

La Ria de Pornic est une vallée côtière creusée par l’océan, dans laquelle pénétrait la mer dans des temps très anciens. Aujourd’hui, elle présente un paysage de marais traversée par un maigre cours d’eau : le canal de Haute Perche. Après un XXe siècle qui a occulté ses atouts, la Ria retrouve droit de cité. Pornic a choisi de se réapproprier le site pour en faire une entrée d’honneur de la ville et redonner à la vallée sa vocation de passage et d’implantation humaine.

Le vallon en friches de la ria sur lequel donne le port et le centre historique dominé par son château médiéval est aussi un lieu de rupture qui scinde en deux la ville de Pornic : la route bleue (2×2 voies) et la voie de chemin de fer accentue la coupure de l’échancrure de la côte. En réinvestissant cette friche autour de la Ria, l’enjeu pour la ville est à la fois de relier les deux coteaux, les deux entités de Pornic, de retrouver là un centre de vie tourné à la fois vers la mer et l’intérieur des terres propre à l’histoire de cette ville portuaire, de désengorger le centre en y créant de nouveaux axes de circulation, tout en développant l’offre touristique de la ville.

L’objet de notre étude repose sur une démarche de développement durable. Elle consiste à recoudre le tissu urbain selon un axe nord/sud et à recomposer un paysage allant de la mer vers les terres grâce à l’histoire des plantes et de ces dérivées qui ont de tous temps transités en ces lieux.

Cette démarche s’inscrit dans un projet global qui consiste à proposer, autour d’un parc de 14 ha, un programme d’habitat, de commerces, d’équipements de loisirs et de tourisme aux habitants et aux visiteurs. Nouvel espace urbain, la Ria complète l’offre de services présente sur le site historique et prolonge les espaces de promenade le long des quais.

Programme

Programme d’habitat, de commerces, d’équipements de loisirs et de tourisme autour d’un parc de 14 ha.
Mission de conception et de maîtrise d’œuvre des espaces paysagers de la ZAC

Maître d'ouvrage

SELA (Société d’Équipement de la Loire Atlantique)

Équipe

AUP-Yves Steff - Architecte (mandataire)
INTERSCENE - Thierry Huau - Paysagiste-Urbaniste
SOGREAH - BET VRD

Superficie

37 ha

Budget Travaux Global

4 000 000 €