Serre tropicale de Pessac – Pessac (33), 2011

La ville de Pessac a acquis en 1999 une collection de 2000 plantes exotiques, actuellement exposées dans la serre tropicale, sur le site du Bourgailh. La Ville s’interroge sur le devenir de cette serre à moyen terme.

Si son capital botanique offre un réél intérêt, cet équipement est actuellement sous exploité tant en termes scientifiques, pédagogiques,touristiques que financiers.

Au-delà du devenir de la serre tropicale, c’est aussi celui du site du Bourgailh dans son ensemble qui se pose. Située à  l’ouest de l’agglomération bordelaise, cette vaste zone interurbaine de 500 ha qui accueille des équipements intercommunaux, fait l’objet d’une réflexion engagée par la Communauté urbaine de Bordeaux (CIB) et les villes de Pessac et de Mérignac.

Un complexe urbain paysager à vocation multiple (activités, habitat et loisirs) intégrant un Ecosite sur un espace de 170 ha, est programmé sur ce lieu.

Celui-ci déclinerait des espaces publics (la forêt promenade en accès libre qui se situe dans la partie sud/sud est du site), une zone d’activités en relation avec la nature et l’environnement, et un parc urbain (parc animalier et végétal), à vocation ludique et pédagogique, équipement structurant pour l’agglomération.

Ce pôle naturel touristique invite à une réflexion sur la complémentarité des produits de loisirs qui seront présentés aux publics. A la différence des parcs à seule vocation touristique, le Bourgailh doit proposer une gamme de services adaptée aussi aux populations locales et ainsi remplir une vocation d’intérêt général de proximité.

Programme

Lauréat pour une étude sur l'utilisation du patrimoine botanique de la serre tropicale de Pessac

Maître d'ouvrage

Ville de Pessac

Équipe

INTERSCENE – Thierry Huau - Urbaniste-paysagiste (mandataire)
F. Lenoble-Prédine - Ethnobotaniste
PHYSALID - Spécialiste des serres

Superficie

1 000 m²

Budget Études

23 000 €

Statut

Etude en cours