Station touristique de Taghazout (Maroc), 2011-2015

La Société d’Aménagement et de Promotion de la Station de Taghazout lance le projet d’aménagement et de développement d’une station touristique intégrée située dans la Commune Rurale de Taghazout – Préfecture d’Agadir Ida-Outanan- dénommée « Nouvelle Station Touristique Intégrée de Taghazout (NSTIT) » sur un terrain d’une superficie de 615 hectares. Le programme de la NSTIT se compose d’unités hôtelières, d’unités résidentielles, d’équipements d’animation et de loisirs, d’équipements publics, de deux parcours de Golf, d’espaces verts et d’une réserve d’arganiers.

Dans le cadre de ce grand projet, il s’agit pour Interscène de réaliser le schéma directeur qui définira l’image paysagère globale de la station.

Il doit intégrer une étude paysagère et un cahier des prescriptions paysagères imposables à chacune des parcelles devant être confiées aux futurs développeurs (parcelles hôtelières et résidentielles, Village éco-resort …). Il précise aussi l’aménagement minéral, végétal, aquatique, le mobilier urbain, l’éclairage, la mise en lumière et la signalétique….

Les orientations du schéma directeur s’appuient sur la magie des parfums et des couleurs de Taghazout. L’exotisme sera toutefois limité car c’est une destination avant tout authentique et sauvage à l’image des figuiers de barbarie et des essences rudes et résistantes ce qui n’empêche pas la poésie des jardins clos et des architectures végétales. Un lieu où les « tribus de surfeurs » auront plaisir à se retrouver dans les cafés de bord d’eau au soleil couchant puis dans les placettes et ruelles intérieures, à la nuit tombée et où en pleine journée. Les familles déambuleront à l’ombre des pergolas de « bois flottés » recouvertes de lianes, entre boutiques artisanales traditionnelles et boutiques d’Art contemporain. L’esprit du lieu doit dominer sans extravagance et sans tomber dans une sophistication des matériaux, privilégiant l’ambiance des échappées vers un jardin intérieur ou vers les terrasses.

Originalité d’une palette végétale autochtone et à caractère identitaire pour la Station. L’amandier est introduit comme espèce ornementale phare, en complément des arganiers.

Schéma de circulation viaire atypique en favorisant l’expérience visiteur par des tracés sinueux et séquencés, avec intégration des aires de stationnements au droit des accès plage.

Schéma des circulations douces, dissociées des voiries et organisées comme une grande promenade à la découverte du milieu naturel

Proposition pour une promenade littorale publique, conduite par un grand platelage bois et animée de relais événementiels comme les kiosques, les points infos, les cafés de plage…

L’intégration des Tees/Fairways et Green du golf dans le paysage existant par un travail sur la stratification des espèces et sur leur physionomie (douce/piquante/poussante) garantissant le respect du paysage local.

Un choix de mobilier fonctionnel et d’agrément original, issus de l’artisanat local, comme les bancs ‘arganier’ ou les panneaux surf…

Une approche de nuit par une mise en lumière chromatique de la végétation selon les essences et un balisage nocturne des liaisons douces. La théâtralisation se manifeste également par la mise en lumière du Grand Paysage (coteaux) et des sujets remarquables.

La Charte paysagère définit les contraintes paysagères que les parcelles privées devront anticiper dans leurs aménagements. Cette harmonisation dans le traitement de chaque lot garantira une image homogène à la station et renforce l’idée d’intégration.

Programme

Mission de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement de la station touristique de Taghazout (SAPST Taghazout)

Maître d'ouvrage

SAPST

Maître d'ouvrage délégué

ALMOD

Équipe

INTERSCENE - Thierry Huau - Urbaniste-paysagiste
Architectes cotraitants : WATG - KILO
BET - NOVEC

Superficie

600 ha

Budget Travaux Global

85 millions MAD