Zoo d’Amiens

Amiens (80), France – 2017

Concours de maîtrise d’oeuvre pour le réaménagement et le développement du parc zoologique d’Amiens. Construction de la plaine africaine (7000 m2) et de la serre tropicale (3000 m2), des pôles d’accueil administratif, pédagogique, technique et animalier (2000 m2).

Amiens Métopole

INTERSCENE
Master plan et paysage
HENCHION REUTER
(Architecte-Mandataire)

env 1.5 ha

14,7 M€ Coût total
> Projet de concours

Le projet constitue un tissage urbain et paysager dans ce contexte unique. L’intention première est « d’innonder » le site donné par la nature ; une « forêt urbaine » au sud en prolongement du parc, la plaine africaine au Nord Ouest avec sa végétation, ses bassins, ses animaux, la serre… et la flore et faune du parc zoologique existant au Sud-Ouest.
Pour accompagner la nouvelle façade du zoo, un grand parvis paysagé guide le visiteur depuis la rue, jusqu’au hall d’entrée. En pénetrant sur cette esplanade d’environ 2300m², le visiteur quitte l’espace urbain et pénètre progressivement dans l’univers paysagé du zoo. Le sol minéralisé se fragmente par plaques pour laisser les végétaux pénétrer sur l’espace jusqu’à créer une ambiance forestière annonçant les futures surprises et
découvertes de la visite du zoo.
En franchissant le bâtiment d’entrée au niveau de la billeterie, le porche ouvre une première perspective sur l’ensemble de la plaine africaine qui se referme, au fond, sur le dôme incliné de la serre légèrement surélevé.
Le kiosque dressé au pied du bassin marque le début du parcours : depuis cette construction légère en bois, le regard embrasse l’ensemble de la plaine : le bassin central, les zèbres, les antilopes, les girafes. Le parcours
se poursuit sur la passerelle en bois longeant le bassin.
A l’ouest du parc, la serre créee abritera les crocodiles, les hippopotames…autour d’un point d’eau central. Le chemin en platelage de bois évoluera dans une végétation de mangrove abritant les oiseaux et permettra d’accéder aux talus plantés de palmiers, de bambous, de ficus…; avant d’atteindre la végétation race herbacée du sommet dégageant la vue depuis le belvédère. En sortant de la serre, le visiteur surplombe la plaine africaine, à hauteur des girafes, pour un point de vue exceptionnel.

Start typing and press Enter to search